La revue Memini. Travaux et documents

Memini. Travaux et documents est une revue savante éditée par la Société des études médiévales du Québec. Elle publie des travaux de toutes les disciplines touchant le Moyen Âge et le début de la période moderne. La revue accueille des chercheurs et chercheuses du Québec et de l’étranger, y compris des étudiantes et des étudiants des cycles supérieurs.

Grâce au travail du comité éditorial, la revue Memini. Travaux et documents est désormais accessible en ligne sur le site Revues.org : http://memini.revues.org/

Vous trouverez ci-dessous les liens vers les derniers numéros et les sommaires des anciens numéros.

Numéro 16 (2013), Varia. En ligne
Numéro 15 (2012), Varia. En ligne
Numéro 14 (2010), Jeunes chercheurs. En ligne
Numéro 13 (2009), Varia. En ligne
Numéro 12 (2008), L’Écrit et la ville. En ligne
Numéro 11 (2007), Varia. En ligne
Numéro 9-10 (2005-2006) (sommaire)

Numéro 8 (2004), Varia
M. Jeay (McMaster University), Une dramaturgie mystique. La mise en scène des manifestations corporelles de la grâce.
T. Pécout (Université de Provence), Mémoire de l’État, gestion de la mémoire. À propos de deux cartulaires de la Chambre des comptes de Provence (1278 – c. 1332).
T. Vidal (Université d’Ottawa), Comment vivait un chanoine au XVe siècle ? Étude de l’inventaire après décès de Jacques Branlart, chanoine de Notre-Dame de Paris (1438).

Numéro 7 (2003), Varia
É. Lecuppre-Desjardin (Université Lille III), Des pouvoirs inscrits dans la pierre ? Essai sur l’édilité urbaine dans les anciens Pays-Bas bourguignon au XVe siècle.
D. Courtemanche (Université du Littoral – Côte d’Opale, Boulogne-sur-Mer), Béthune et ses Mémoriaux échevinaux. Jalons d’une analyse diplomatique d’une source urbaine (XVe–XVIe siècles).
M. Paiement (Université du Québec à Montréal), Le crédit, le recours à la justice et l’État à Draguignan (Provence) au XIVe siècle (1327-1378).
F. Chantoury (École des Hautes études en sciences sociales, Paris), Le mythe de l’artiste. Le thème de la Vierge à l’Enfant et la figuration du paysage chez Giovanni Bellini.
C. Lafleur (Université Laval, Québec), avec la collaboration de J. Carrier, Théologie, métaphysique et cognoscibilité de Dieu chez Arnoul de Provence (Divisio scientiarum) et Thomas d’Aquin (Super Bœthium « De Trinitate »).
T. van Hemelryck (Université catholique de Louvain), Jean Régnier : une vision carcérale de la paix.
M. Barsi (Università degli studi di Milano), Premières attestations dans la Cronique de Pierre Belon du Mans (1562).

Numéro 6 (2002), La félicité
B. Dunn-Lardeau (Université du Québec à Montréal), Prolégomènes à une histoire de la félicité.
C. Béné (Université de Grenoble), Félicité terrestre et félicité céleste chez saint Augustin.
A. Bronsard (Université du Québec à Montréal), Les limites de l’infélicité terrestre dans la Légende dorée.
C. J. Harvey (University of Winnipeg), De la catastrophe à la félicité : mécanismes dramatiques dans le miracle de Théophile et les Miracles de Notre-Dame par personnages.
C. Le Brun-Gouanvic (Concordia University, Montréal), Le lexique de la felicitas chez Christine de Pizan.
A. Palmer (Harvard University), Lux Dei. Ficino and Aquinas on the Beatific Vision.
R. Galibois (Université de Sherbrooke), Thomas More et le bonheur.
K. R. Bartlett (University of Toronto), Platonic Perfection amid Political Failure : The Text and Context of Castiglione’s Il Cortegiano.
D. Beecher (Carleton University, Ottawa), From Neoplatonic Trattati d’amore to Seventeenth-Century English Poets on the Earthly Paradise of Spiritualized Bodies.
F. Rouget, Érotisme et félicité amoureuse dans l’œuvre poétique de Jean Second.
O. A. Duhl (Lafayette College), Most is Less than Nothing : Allegories of Bliss in Marguerite de Navarre’s Trop, Prou, Peu, Moins (around 1544).
J.-L. Martinet (Lille), Médecine et félicité: à propos de La Physiologie de Jean Fernel.
M. Lazard (Université Paris III, Sorbonne Nouvelle), Les félicités (très) terrestres des femmes dans quelques comédies de la Renaissance française.

Numéro 5 (2001) (sommaire)

Numéro 4 (2000), Varia
J. Morsel (Université Paris I, Panthéon – Sorbonne), Ce qu’écrire veut dire au Moyen Âge… Observations préliminaires à une étude de la scripturalité médiévale.
A. Gonciar (Université d’Ottawa), Création et légitimation d’une identité politique dans le royaume d’Asturies.
F. Gingras (University of Western Ontario), Œdipe et les ogres d’après une variante du Roman de Thèbes.
R. Paquin (Université de Montréal), Un remède à l’hérésie : la préface de Nicolas de Leuze à la Bible de Louvain (1550).
P. Noble (University of Reading), Stratégie militaire dans la quatrième croisade. Les points de vue de Villehardouin, de Robert de Clari et de Nicetas Choniates.
W. Kemp (McGill University, Montréal), Une édition clandestine du Jugement d’amour de Juan de Florès (vers 1530) dans l’univers du livre à Caen et à Rouen.

Numéro 3 (1999) (sommaire) ; Numéro 2 (1998) (sommaire) ; Numéro 1 (1997) (sommaire)

Les commentaires sont fermés.