Le CA

Membres du conseil d’administration de la SEMQ depuis l’assemblée générale de janvier 2016.

Contact : SEMQ.secretaire[a]gmail.com ou SEMQ.tresorier[a]gmail.com

Robert Marcoux (président). Professeur adjoint en histoire de l’art médiéval au Département des sciences historiques de l’Université Laval (Québec). Influencées par l’anthropologie historique des images et du corps, ses recherches portent sur les représentations de la mort et de la résurrection dans l’Occident médiéval.

Piroska Nagy (vice-présidente). Piroska Nagy est professeure au Département d’histoire de l’Université du Québec à Montréal. Historienne des phénomènes affectifs et sensibles dans l’Occident médiéval, ses recherches actuelles portent avant tout sur les structures de l’affectivité médiévale et ses représentations, sur les rapports des réalités affectives avec le corps, la raison et les cinq sens dans le contexte religieux du Moyen Âge central (XIe-XIIIe siècles).

Véronique Olivier (secrétaire). Doctorante sous la codirection de Philippe Genequand (Université de Montréal) et de Michel Lauwers (Nice-Sophia Antipolis), la thèse de Véronique Olivier est une étude sur la représentation du temps au Moyen Âge, à partir de l’analyse du métadiscours perceptible dans les médias par lesquels le culte des saints évêques de Provence a été promu aux Xe, XIe et XIIe siècles, l’ensemble de ces médias étant considérés comme un discours hagiographique (Marc Van Uytfanghe), où le discours est à l’étude et non pas strictement le saint. Cette étude porte sur les évêchés d’Apt (saints Auspice, Castor, Étienne), de Cavaillon (saint Véran), d’Arles (saints Trophime, Rieul, Honorat, Hilaire, Césaire, Virgile), et de Vence (saints Véran, Lambert).

Lucie Laumonier (trésorière). Chercheure postdoctorante du FRQSC à l’Université du Minnesota, Minneapolis, sa thèse en cotutelle, dirigée par Geneviève Dumas (Université de Sherbrooke) et Daniel Le Blévec (Montpellier 3), soutenue en 2013, portait sur les personnes seules et la solitude à Montpellier à la fin du Moyen Âge. Les recherches de Lucie Laumonier s’inscrivent dans les champs de l’histoire de la famille, de l’histoire sociale et de l’histoire urbaine.

Geneviève Dumas (directrice de rédaction Memini TD). Spécialiste de l’histoire de la santé et de l’histoire urbaine autour de la Méditerranée au Moyen Âge, Geneviève Dumas est professeure au Département d’histoire de l’Université de Sherbrooke. Ses recherches sur la transmission des savoirs entre Orient et Occident se placent dans le courant de l’histoire sociale des concepts et des idées dans une perspective pluridisciplinaire. Elle dirige la revue Memini. Travaux et Documents depuis depuis 2010.

Audray Fontaine (membre). Doctorante au Département de langue et littérature françaises de l’Université McGill. Sa thèse de doctorat intitulée « Les derniers vers arthuriens : le prosaïque allongement de Claris et Laris, Escanor et Melyador », porte sur trois romanciers qui, aux XIIIe et XIVe siècles, font le choix surprenant, mais éloquent, de faire perdurer la tradition arthurienne dans une forme devenue désuète, l’octosyllabe à rimes plates et qui rament ainsi à contre-courant de la production littéraire arthurienne de l’époque, largement diffusée depuis 1215-1230 par les grands cycles en prose que sont le Lancelot-Graal et le Tristan en prose.

Stéphanie Plante (membre). Étudiante à la maîtrise au département des littératures de langue française de l’Université de Montréal. Stéphanie Plante a réalisé le bandeau du site de la SÉMQ et se charge de la communication visuelle de la société (affiches par exemple). Son mémoire, dirigé par Gabriele Giannini et intitulé « Récits de croisade et digression : La Conquête de Constantinople de Robert de Clari », examine les fonctions et les mécanismes de la digression au sein de textes littéraires à teneur historique en s’appuyant sur le témoignage de Robert de Clari, petit chevalier picard improvisé clerc dont l’œuvre unique, rédigée vers 1216, fut l’une des premières à marquer l’émergence de l’historiographie française en prose.

Les commentaires sont fermés.